Messages reçus par Barbara

 

fractale en étoile bleu et mauve illustrant les messages et connexions multidimensionnelles

 

 

Extrait messages par Barbara 2016 –

extrait-message3

(…)Incarner l’authenticité et spiritualiser la matière.
Voila le sens, me dit simplement la voix à l’aube ce matin.
L’univers est audacieux. Il parle toutes les langues, écoute sans cesse pleinement, restitue son feed-back à chacun, enseigne infiniment, s’adapte constamment. Il tisse l’expansion sans relâche et offre l’éternité de se comprendre. Parle moi des souvenirs de ton futur. (…)

 

 

Extrait de messages en cours –

extrait-message10

« …. Feminin-Masculin sacrés en mutation
Mouvement de grâce et puissance d’aimer alternés
Shiva Shakti dansent un amour sublimé
Le feu pulse intimement, l’eau jaillit librement
Transcendance alchimique et union des « opposés »
L’androgyne parfait émerge, réconcilié….

 

 

Message des Guides solaires-Mai 2015
S’abandonner à être Soi

Coucher de soleil orange sur la mer à paros

« C’est quand tu lâches tes bouées et crois perdre pieds, que tu vas enfin dans la nature de ton être.
Croyant perdre pieds en lâchant tes repères ; c’est le plus beau cadeau que tu puisses prodiguer à ton âme. Celui de larguer les amarres et d’avoir l’audace d’aller sourire à qui tu es. Oser approcher ce pas que tu penses « inconnu ». Les illusions de ta peur s’évanouissent quand tu oses te lancer. Tu découvres que tu n’as rien à perdre ; tu ne risques que le trésor de te rencontrer.
Rien n’appartient à personne hormis la vérité de son être né depuis l’éternité, pour l’infinité.
Ton Esprit échappe à toute impermanence, comme tout ce qui est vrai existe éternellement. La vérité de l’amour est immuable. Seule son expression change ; sa gamme est très variée. L’amour véritable ne meurt pas.
Imprègne toi de cette vérité, qu’elle soit ton plus grand allié, qu’elle soit cette confiance, cette sécurité que tu cherches à travers mille choses et mille êtres.
Sens la pureté de ton cœur premier inaltéré, intact, de toute beauté.
Tu es Cela, avant tout et après tout.
Toute expérience, tout cheminement te ramène inéluctablement à ta source.
Tu grandis pour te rappeler qui tu ES.
Extraits toi quelques instant du jeu et de l’expérience, fais circuler ce sentiment d’unité, sentiment de vérité : ta « source-esprit » en toi, inaltérée.
Laisse circuler ce souffle à travers tes membres, tes centres énergétiques ; laisse se poser cette assurance dans ton cœur, dans ton ventre.
Accueille la tranquillité de cet instant, la bienveillance de ce ressenti, la sureté, l’immensité.
Cette sensation de vide et de plein à la fois.
Tu ne demandes rien, tu n’attends rien, tu respires au rythme des vagues, de l’air, à la rayonnance et la pulsation du soleil.
Sens cette aisance, cette fluidité, cette simplicité, paisible.
Tu entres à l’intérieur des joyaux de ton cœur, atteignable par l’amour de toi uniquement.
Tu es tel un enfant au milieu d’une géométrie parfaite.
Jouons !
Regardes, tu connais bien « cet endroit et les outils qui s’y prêtent ». Tous ceux que tu as laissé, repris, abandonné, oublié. Aujourd’hui, ils sont tiens, pleinement.
Tu peux choisir ou tout reprendre entre tes mains. Cela n’a jamais cessé de t’appartenir ; c’est même la seule « chose » qui t’appartienne.
Ton pouvoir d’aimer, ton potentiel Divin, tes qualités. Tes douceurs, tes rêves s’y trouvent, ta confiance absolue, ta foi en ce parcours si diffèrent d’une vie à l’autre, d’une existence à l’autre, d’un lieu à l’autre, d’une forme à l’autre, et pourtant toutes tiennes, tissées !
Aujourd’hui, tu as cette possibilité de te rassembler, de renouer avec ton enthousiasme, celui de l’enfance, celui du cœur pur et de jouer…de continuer avec bien moins de freins, plus de cœur et bien plus de foi.

 

Mai 2016extrait-message7

« L’amour déploie tant de marches sur lesquelles s’attarder…
tant de notes à découvrir, de pas à gravir, de larmes à laisser.
De ravissements subtils en éclats fulgurants,
d’espaces ignorés en surprises inattendues.
Inlassablement, il les contient toutes.
Infiniment patient, tendre et joueur,
sans cesse il invite à s’approcher,
à recueillir un mot sous une plume,
capter un signe dans le matin,
s’ouvrir à l’impensable
Simplement accepter d’apprendre à (s’)aimer.

 

  Message-Prière pour les couples Divins

 

« Je te sais et t’aime depuis le commencement
En toi, je sens ce qu’en moi j’ai longtemps espéré.
Ce que tu m’apprends, chaque jour, à partager
Le souffle entier de ma liberté, l’étincelle de mon intégrité
éternelle et Divine, lovée dans mes yeux d’infinité.
Je te sais et te retrouve, promesse blanche et dorée
Celle/Celui que j’aime depuis l’éternité.
L’union consacrée s’assemble en un son transcendé.
Réuni et réalisé, mon « Masculin-Féminin sacré » épouse son allié
La prière de notre nature d’âme première, androgyne et innée
Célèbre pleinement le mariage des énergies, des genres et des polarités.
Au delà du temps et de l’espace,
Ensemble, c’est Dieu que nous embrassons en vérité.
L’amour harmonisé se révèle, se déploie et rayonne en beauté
Sa puissance libre, subtile et inaltérée
Ensemble, nous allons grandir, sourire et danser
Répandre la pureté du cœur de lumière solaire illimitée »

Message 24/01/15 Ego et Coeur

Fusion du soleil, du ciel et de la mer dans une mouvance des nuages

Le travail exigeant d’un travailleur de lumière envers lui même est une pureté d’ascension en soi. L’ego est issu de notre personnalité.
Bien orienté, il est un allié au service du cœur.
Notre personnalité agit bien souvent à notre insu. Avec elle, l’ego (et sa part négative et inconsciente) régit et réagit à nos peurs les plus profondes.
Une question simple peut nous aiguiller le plus souvent : qui parle en moi et qui agit à cet instant ? Est ce mon cœur ou mon ego qui prend les rênes ?
Etre conscient de « qui agit en soi » et à qui nous octroyons « le pouvoir » de l’instant.
Cela demande à l’évidence une honnêteté, un certain recul vis à vis de soi, et surtout beaucoup d’amour.
Etre dans son cœur, c’est apprendre à lui laisser les rênes, sans condition. S’abandonner à lui sans compter, réprimer, rechercher à plaire, à manipuler, à obtenir et à garder…..
La responsabilité de nos actes et de nos pensées face à cet « effort » d’être ; c’est s’habiliter à être conscient, dans le présent simplement. S’autoriser à sourire de reconnaître les pièges en filigrane de notre égo, le plus souvent si blessé qu’il désire garder la parole en solo, le contrôle et diriger.
Accepter de se dévoiler les failles, les faiblesses qui nous habitent « en dessous » et panser ces blessures qui ont appris à « manœuvrer » malgré soi.
Accepter de s’observer, de se réconcilier, de se livrer tel que l’on est, sans parade, ni secret. S’en remettre progressivement à cette douceur et comprendre notre vulnérabilité transmutable en l’embrassant généreusement, sans jugement. Avec compassion, il est positif d’envelopper sa dimension humaine qui essaye de guérir, d’évoluer, de s’élever pour laisser place à sa dimension divine, chaque jour un peu plus profondément. Eviter d’emprunter un rôle pour se défendre de « l’autre » et de soi, encore une fois.
L’humilité reste une clé ; la douceur de l’amour est maîtresse pour atteindre ce « lâcher » et laisser émerger notre Dieu/Déesse en soi, absolu, intact, aimant. Dieu se décline sans forcer, dans chaque infime parcelle du vivant.
D’ailleurs, l’avez vous déjà vu quelque part ? Il fait rarement de bruit et ne se fait remarquer ! Présent en tout et si discret à la fois, aussi subtil que le parfum d’un coup de vent. Blottit en nous si délicatement qu’il arrive même qu’on l’oublie.
Patient, il attend notre accord, notre amour libéré pour s’exprimer à travers soi. »

Message pour le présent

Stèle d'un lieu monastique devant une vue d'ensemble panoramique à parosNotre guérison et celle de notre Planète impliquent un changement radical en cours: une autre façon de penser, d’agir, d’être, de co-exister en cette unité de Nouvelle conscience.
Le calendrier Maya la nomme: « le Temps de tous les possibles » ( ce même concept « temps » n’existant pas de manière linéaire!). L’enjeu est immense, au delà de notre conception. Nous sommes au cœur de changements climatiques, sociaux, quantiques, énergétiques….
De grands êtres et des signes éclairent le chemin. A qui veut entendre…
Au quotidien, nous ressentons toute la puissance, l’envergure et l’accélération qui en découlent. Notre réalité se bouscule. Cela demande énormément d’adaptations, de dépouillement, de lâcher prise face à nos résistances, nos egos (dans leur parties négatives). Nous vivons l’aube de cette nouvelle Terre.
L’émergence se profile: devenir  » Humain », devenir « Une Main ».
Accepter de déposer progressivement le poids des croyances erronées, peurs, souffrances, conditionnements… renoncer à l’ignorance, à l’oubli.
Installer ce recul souriant, diluer progressivement nos « je », pris au piège d’un individualisme exacerbé. Le mental ne peut tout englober et appréhender. Etre servant du coeur semble son rôle le plus élevé.
Se positionner dans notre Cœur, se dévêtir, s’en remettre à la Grâce de la nudité, notre réalité infinie, l’essence même de notre vérité.
S’abandonner entièrement… Se libérer, accueillant l’Inconnu (L’un Connu). Une source originelle traverse chacun de nous et chaque expérience de vie, irriguant minéraux, végétaux, animaux, océans, volcans, arcs en ciel… Cette « Sève » précieuse est le lien pour cohabiter enfin dans le respect aimant de tout être vivant.
L’enracinement donne l’inspiration, la vie. Le Divin résonne en Tout et n’exclut rien. La spiritualité se vit en chaque cellule, chaque acte au quotidien. Nous sommes des êtres de l’Univers, des êtres de lumières incarnés dans une expérience humaine; une responsabilité commune.
La Foi ne s’apprend pas, elle se sait, se sent au plus intime de soi.
L’immensité de notre puzzle multidimensionnel peut donner le vertige, mais au plus profond de nous réside une « mémoire » unique, commune. Elle s’exprime intensément à présent. La Sagesse de nos ancêtres, Chamans, nombreux êtres éveillés, Maitres, Bodhisattva nous l’enseignent, nous l’insufflent: restituer l’Amour en l’autre, en soi, au Cœur de la Terre et de tout organisme vivant. Une promesse tant attendue!
S’accorder enfin l’humilité, la douceur pour entrer en Amour. (Se) pardonner, guérir nos limites, laissant œuvrer le Divin à travers soi. Cette lumière Omniprésente qui nous habite, nous transcende.
Sommes nous prêts à changer notre regard, reconsidérant notre Histoire avec merveille et globalité, appréhendant notre multidimensionnalité porteuse d’autres réalités que l’Unité rassemble ?

Mantras et Prière 

« Je suis mon cœur Christique qui aime en vérité
Le grand soleil inonde ma conscience du cœur éclairé
L’amour assied mon cœur et ma conscience unifiés »

Icone du ChristPrière Bouddha

 « La Terre et le Ciel conduisent la pureté du silence,
accompagnent mes pas dans la grande descente intérieure.
Là, je dépose blessures, secrets et tout ce qui m’empêche d’être libre d’aimer.
Je me pardonne et demande pardon de m’être si longtemps absenté(e).
J’abandonne les doutes, le contrôle et les peurs.
Cette clé m’offre d’ouvrir l’espace sacré de mon cœur,
allié à la conscience éternelle et à la clarté de l’amour infini
Là où demeure l’origine et la pure vérité du souffle de l’Esprit.
L’humilité enseigne le désert et la splendeur d’aimer.
Le Christ voit à travers mes yeux
l’étincelle qui jaillit de tout être vivant
Les pleurs se vident et retrouvent la source
où l’amour révélé dépasse toute connaissance.
Là, vibre le sanctuaire de mon cœur Christique.
En ce lieu je laisse la lumière divine m’unifier.
Ici réside le plus intime à moi même,
là où je sens les mains de Dieu dans les miennes
et prie le sacré,
la plénitude du cœur ressuscité.
Je dépose mes offrandes de paix et rends grâce à l’éternité »